LASER SPECTRON SL854 

330 mégawatts en  6 nanosecondes et 30 pulses par seconde.

Ce laser se compose d’un oscillateur déclenché (Q-switch) muni d’un résonnateur instable avec un miroir de sortie convexe avec un coefficient de réflexion variable de 85% au centre et 30% dans le bord.

Ceci permet d’obtenir un faisceau limite de diffraction proche d’un TEM00. Ce faisceau est ensuite injecté dans un amplificateur qui se compose de 2 barreaux YAG de 10mm de diamètre et 50 mm de longueur. Les barreaux sont très court pour évité de partir en super-radiance car le gain dans le YAG dopé au néodyme est très élevé.

Après réparation du laser voici  quelques photos des décharges produit dans les tubes flashs

Démontage des cavités flashs pour réparation d’un tube flash explosé.

Vidéo du test oscillateur

Le laser oscillateur-amplificateur

Il se compose d’un oscillateur et d’un amplificateur.

L’oscillateur utilise un résonnateur instable permettant d’obtenir un mode TEM 11 donc limite de diffraction. Il comprend 2 barreaux YAG de 6mm de diamètre et 50mm de long avec les faces taillées à 3 degrés pour éviter l’émission en régime super-radiant.
Une cellule de Pockel avec un polariseur permet de déclenché (Q-switch) l’oscillateur . Le déclenchement peut-être régler en interne ou en externe avec un retard de 100 à 150 microsecondes pour permettre une inversion de population à l’intérieur des 2 barreaux YAG dopé au néodyme.
Le pulse laser d’une durée de 6 ns est injecté dans l’amplificateur. Mais avant il faut adapté le diamètre du faisceau au barreaux amplificateur qui ont un diamètre de 10mm et 50mm de longueur. Pour cela il ya 2 miroirs totalement réflecteur à 45 degrés et un télescope réglable.
Entre le 2 barreaux amplificateur se trouve une lame de polarisation pour évité qu’il ne se forme un couplage de gain entre les 2 ce qui aurai pour effet de crée une émission super-radiante et détruirait le cohérence spatial du faisceau laser.

Cellule de Pockel avec son polariseur

Vidéo de la boule de plasma au foyer de la lentille.

 

ALIMENTATION ET ELECTRONIQUE DE COMMANDE.

L’oscillateur et l’amplificateur ont chacun leur unité de charge par résonnance et leur unité de décharge par thyristor. 
La capacité de chaque unité de décharge est de 100 Joules à 1200volts.
  • Alimentation du laser comprenant l’électronique de contrôle, 2 unité de charge par résonnance, 2 unité de décharge et le système de refroidissement des têtes laser.